Maville.com  par  Ouest-France
Info

En appel, Jérôme Cahuzac risque encore la prison

...
photo jérôme cahuzac est jugé en appel pour fraude fiscale et blanchiment. © photo : afp.

Jérôme Cahuzac est jugé en appel pour fraude fiscale et blanchiment.© Photo : AFP.

L'ancien ministre du Budget de François Hollande comparait devant la cour d'appel de Paris. Il est poursuivi pour fraude fiscale.

Jérôme Cahuzac est de retour devant la justice. Condamné voilà quatorze mois à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment, l'ancien ministre est jugé en appel à partir de ce lundi 12 février.

Le procès à Paris va durer six jours. L'ex-cardiologue, devenu chirurgien esthétique, risque la prison ferme. Il a donc choisi un ténor du barreau, Éric Dupond-Moretti, comme défenseur.

De la consécration au scandale

Le 16 mai 2012, alors maire de Villeneuve-sur-Lot et député de Lot-et-Garonne, Jérôme Cahuzac fait son entrée dans le gouvernement Ayrault, en charge du Budget.

Le jeune sexagénaire bronzé, fan de sport, de cigares et de montres de luxe, pourfendeur de la fraude fiscale, se sent pousser des ailes, voyant une consécration dans cette nomination. Mais son image va vite s'écorner et son état de grâce se transformer en scandale...

Un gros mensonge, « les yeux dans les yeux »

Sept mois après son arrivée à Bercy, une enquête du site d'information Mediapart l'accuse d'avoir détenu un compte en Suisse et dissimulé un patrimoine de 3,5 millions d'euros. Le ministre monte au front, qualifiant cette révélation de « fantaisiste », allant même jusqu'à nier toute fraude, « les yeux dans les yeux ».

Mais la polémique enfle. La position du ministre au Budget devient de plus en plus inconfortable. Il démissionne le 19 mars 2013. François Hollande avoue découvrir « avec stupéfaction et colère » les aveux de son ancien ministre.

L'ex-femme de Jérôme Cahuzac n'a pas fait appel

Face aux juges, Jérôme Cahuzac va comparaître au côté de l'ancien avocat Philippe Houman, chargé du montage financier en Suisse. Patricia Ménard (l'ex-femme de l'ex-ministre) a renoncé à cet appel, condamnée à deux ans de prison ferme lors du premier procès. Quant à la banque genevoise Reyl, elle a accepté de régler une amende record de 1, 875 million d'euros.

 
Yves-Marie Robin.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Retour en haut