Maville.com  par  Ouest-France
Info

Le remaniement n’aura pas lieu avant vendredi soir, annonce l’Élysée

1
photo les ministres actuels se réuniront ce mercredi matin pour le traditionnel conseil des ministres. © photo d'illustration/archives reuters

Les ministres actuels se réuniront ce mercredi matin pour le traditionnel conseil des ministres.© PHOTO D'ILLUSTRATION/ARCHIVES REUTERS

Le remaniement n’aura pas lieu avant le retour d’Emmanuel Macron en déplacement en Arménie jusqu’à vendredi soir, annonce l’Élysée. Le conseil des ministres se tiendra d'ailleurs ce mercredi matin avec l’actuel gouvernement, avait déjà déclaré la présidence dans un bref communiqué.

Le remaniement n’aura pas lieu avant le retour d’Emmanuel Macron en déplacement en Arménie jusqu’à vendredi soir, annonce l’Élysée ce mercredi matin. Emmanuel Macron « souhaite prendre tout le temps nécessaire, dans le calme, le professionnalisme et le respect des personnes, à la composition d'une équipe cohérente et de qualité au service des Français », ajoute la présidence.

« Le temps des vérifications légales »

« Cette équipe doit correspondre aux équilibres sur lesquels il s'est engagé afin de poursuivre la mise en oeuvre de la feuille de route fixée le 9 juillet devant le Congrès. Il souhaite aussi respecter le temps des vérifications légales », précise l'Élysée. Le profil des candidats à l'entrée au gouvernement est en effet épluché par la Haute autorité pour la transparence de la vie politique, ce qui peut retarder la nomination du nouveau gouvernement.

Tôt ce matin, l’Élysée avait déclaré que le conseil des ministres prévu ce mercredi matin se tiendrait avec le gouvernement actuel.

D'intenses tractations sont en cours depuis des jours entre le président et son Premier ministre qui s'est encore rendu longuement à l'Élysée mardi. « Il faut croire » qu'Emmanuel Macron ne procèdera pas à un remaniement de vaste ampleur, a déclaré mercredi matin le président de l'Assemblée Richard Ferrand, proche du chef de l'État et qui plaidait jusqu'ici pour un vaste changement avec une déclaration de politique générale du Premier ministre devant l'Assemblée.

Pas de démission du gouvernement

La nomination d’un nouveau ministre de l’Intérieur pour remplacer Gérard Collomb, accompagné éventuellement de plusieurs autres changements au sein du gouvernement, est attendue depuis une semaine.

Les observateurs pensaient déjà que ce changement interviendrait hier. Mais mardi soir, l’Elysée s’est borné à préciser que le remaniement n’aurait pas lieu dans la soirée, et surtout qu’il n’occasionnerait pas la démission du gouvernement.

Macron attendu en Arménie

Certains avaient aussitôt envisagé que l’annonce de nouveau gouvernement pourrait intervenir ce mercredi matin, avant le conseil des ministres prévu à 10 h. Mais ce délai semblait bien court pour permettre les passations de pouvoir.

L’Elysée a donc mis fin à ce nouveau suspense. Il n'y a aura pas de remaniement avant vendredi soir, date du retour du président Macron attendu pour trois jours au sommet de la Francophonie en Arménie.

 
Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
avatar Nestorone
Le remaniement n’aura pas lieu avant vendredi soir, annonce l’Élysée
Nestorone

Il n'est pas facile de trouver des gens compétents et ayant à la fois une personnalité prégnante. Hulot et Collomb étaient de ceux-là. Surtout pas d'individus qui feraient de l'ombre à Macron. Jupiter veut garder la main, et ne partager en rien le pouvoir.

Retour en haut