Maville.com  par  Ouest-France
Info

CARTE INTERACTIVE. Nuits des étoiles : de ce vendredi soir à dimanche, toutes les animations prévues

...
photo une semaine après l’éclipse totale de lune, les nuits des étoiles donnent à nouveau rendez-vous ce vendredi soir, samedi et dimanche, aux amateurs d’astronomie. © matthias balk / afp

Une semaine après l’éclipse totale de Lune, les Nuits des étoiles donnent à nouveau rendez-vous ce vendredi soir, samedi et dimanche, aux amateurs d’astronomie.© MATTHIAS BALK / AFP

Une semaine après l’éclipse totale de Lune, les Nuits des étoiles donnent à nouveau rendez-vous ce vendredi soir, samedi et dimanche, aux amateurs d’astronomie. Vous allez pouvoir profiter particulièrement de Mars, au plus près de la Terre ces jours-ci. Et grâce à notre carte interactive, découvrez les centaines de sites qui se préparent à vous accueillir pour que vous puissiez contempler la voûte céleste.

Allez, levez donc les yeux au ciel – pour une fois, on vous y encourage. Car les Nuits des étoiles sont de retour, organisées avec l'Association française d'astronomie de ce vendredi 3 au dimanche 5 août, avec leur cortège de manifestations gratuites, ouvertes à tous, dans un esprit de partage des connaissances et de découvertes.

L’an dernier, plus de 120 000 personnes se sont pressées sur quelque 480 sites animés par 3 800 bénévoles passionnés. Nul doute que ce chiffre quasi astronomique sera atteint voire dépassé cette année.

D’autant que pour cette 28e édition, c’est Mars, la petite sœur rouge de notre planète bleue, qui sera la star de ces manifestations à ciel ouvert : pendant toutes les grandes vacances, elle sera au plus près de la Terre - « en opposition », disent les astronomes pour décrire l’alignement Soleil-Terre-Mars. À 67 millions de kilomètres de nous - 175 fois la distance de la Terre à la Lune -, elle constituera un objectif de choix pour les amoureux de la voûte céleste.

La carte interactive des animations des Nuits des étoiles :

Que pourra-t-on voir dans le ciel ?

En début de soirée, quatre planètes visibles à l’œil nu formeront un joli chapelet : Vénus, Jupiter, Saturne et Mars. Vénus, vous la connaissez – et vous l’avez déjà vue : cette planète, c’est… l’étoile du Berger, la plus brillante et la plus facile à repérer. Le soir, elle se trouve toujours vers l’ouest et le matin, toujours vers l’est. Les trois autres planètes se repèrent sans difficulté. Reportez-vous à notre illustration : elle montre le ciel visible en début de soirée en France métropolitaine.

Le ciel visible en France en ce début août.
Le ciel visible en France en ce début août. | INFOGRAPHIE OUEST-FRANCE

Quand la nuit sera bien noire, vous pourrez repérer le triangle lumineux formé par trois étoiles brillantes : Véga, Déneb et Altaïr. Admirer la Voie Lactée qui se déploie d’un bout à l’autre du ciel. Et profiter, si le ciel est bien dégagé et la pollution lumineuse inexistante, de certaines curiosités telles que la galaxie d’Andromède, l’amas d’Hercule ou la nébuleuse de la Lagune. Avec l’aide d’un télescope et les explications des passionnés qui seront aux anges de pouvoir vous guider dans vos explorations.

Vers minuit, Mars grimpera suffisamment dans le ciel pour que vous puissiez admirer ses teintes orangées – là encore, avec l’aide d’un équipement adapté : la planète rouge, même « proche » de nous, ne sera qu’un gros point lumineux dans le ciel.

Enfin, à partir de 1 h du matin, tournez-vous vers l’Est : la Lune commencera à s’élever au-dessus de l’horizon. Éclaircissant le ciel, elle gênera un peu vos observations, mais reste toujours aussi fascinante à regarder, même avec de simples jumelles.

Le ciel des 28e Nuits des étoiles.
Le ciel des 28e Nuits des étoiles. | VISACTU

Justement, quel matériel faut-il ?

Outre de bons yeux, évidemment, une paire de jumelles peut vous faire accéder aux reliefs de la Lune et aux planètes les plus visibles. L’idéal reste bien sûr le télescope. Vous n’en possédez pas ? Aucune importance : sachez que nombre de manifestations vous permettent de jeter un œil dans le viseur d’une lunette astronomique et de profiter des lumières des passionnés et des membres de clubs d’astronomie qui ne manqueront pas de venir expliquer la voûte céleste.

Munissez-vous en revanche d’une carte du ciel imprimée, qui vous aidera à repérer planètes et constellations. Pour pouvoir la lire sans gêner personne, prenez une lampe de poche que vous couvrirez d’un papier ou d’un plastique rouge : cette couleur est la seule qui préserve les yeux de l’éblouissement.

Enfin, n’oubliez pas des vêtements chauds : même en cette période estivale, les nuits peuvent être fraîches. Fraîches, mais animées : en ce début août, à l’approche des Perséides, vous devriez pouvoir admirer de nombreuses étoiles filantes. Pour atteindre ce septième ciel astronomique, il ne reste plus qu’à nous souhaiter une météo douce, un ciel dégagé - et des étoiles plein les yeux.

 
Hervé HILLARD.   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Retour en haut