Maville.com  par  Ouest-France
Info

Toulouse. Son mari la séquestrait : elle n’était plus sortie de son appartement depuis 20 jours

...
photo photographie d'une fenêtre d'appartement. (illustration) © majorosl66 - stock.adobe.com

Photographie d'une fenêtre d'appartement. (ILLUSTRATION)© majorosl66 - stock.adobe.com

À Toulouse, la police est intervenue pour libérer une femme détenue par son mari depuis une vingtaine de jours. C’est un proche de la famille qui s’inquiétait de ne plus la voir. L’homme est déjà connu de la justice pour des faits de violence.

Cela faisait une vingtaine de jours qu’elle n’était pas sortie de son appartement. À Toulouse (Occitanie), Une femme de 27 ans a été libérée par des policiers de son domicile dans lequel son mari l’avait enfermé. Ses cinq enfants, âgés de 8 ans à 10 mois, ont également été retrouvés dans l’appartement.

C’est un proche de la famille qui a averti les forces de l’ordre. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas vu la femme de 27 ans indique France Bleu. Mercredi matin, les policiers de la Sûreté départementale se sont donc rendus sur place. C’est là qu’ils ont trouvé la mère sur le balcon. Le mari étant parti travailler avec les clés, les policiers ont dû faire appel à un serrurier.

Dans l’appartement, les forces de l’ordre ont découvert du matériel informatique et des produits de beauté probablement volés. Le mari, un homme de 32 ans, a été interpellé sur son lieu de travail. Il est déjà connu de la justice pour des faits de violence.

Une emprise totale sur son épouse depuis une dizaine d’années

Depuis une dizaine d’années, l’homme exerçait une « emprise psychologique totale sur son épouse », d’après France Bleu. Il la frappait et lui interdisait d’établir le moindre contact avec l’extérieur. Pendant l’année scolaire, il conduisait sa femme et ses enfants jusqu’à l’école, puis raccompagnait son épouse à leur appartement, où il l’enfermait avant de partir au travail. Lorsqu’elle faisait les courses, il la suivait également.

Présenté devant le juge, le mari a été placé en détention provisoire dans l’attente de son procès qui devrait avoir lieu en septembre.

 
Ouest-France   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Retour en haut